Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

La MOMIE, le film

La momie afficheLa Momie
D'Alex Kurtzman
Avec Tom, Cruise, Sofia Boutella, Annabelle Wallis, etc.
Genres Fantastique, Aventure, Epouvante-horreur
Nationalité Américain
Juin 2017
Durée 1h51

 

Autant le dire tout de suite, Momie est une déception...
Le genre Pop Corn Movie, que j'adore, n'est pas très bien nourri par cet en-cas mal fagoté...
Que de moyens mis au service d'une production qui s'avère médiocre !
Et c'est sans doute là le cœur du problème de ce film, comme souvent : beaucoup de moyens pour réunir beaucoup de bons ingrédients et de "valeurs sûres" dans l'espoir que cela suffira à faire un bon film de divertissement...
Il s'avère que cela donne plutôt un goût de patchwork d'incongruités et d'éléments qui ne tiennent pas vraiment ni longtemps entre eux...

La momie imageLe film cherche dans toutes les directions des inspirations, des trucs que les spectateurs ont aimés dans d'autres films, comme si cela allait suffire à donner un contenu et une âme au film :
Tom Cruise est semble-t-il inoxydable en Ethan Hunt...Sauf que là, il ne s'agit pas d'un Mission Impossible, malgré une scène (extraordinaire) dans l'avion qui semble en être extraite.
Du côté des buddy movies, on puise un acolyte (on ne peut plus anonyme) supposé apporter humour et second degré, voire de l’autodérision au film... Et qui nous sert surtout des badinages sans queue ni tête qui désamorcent la moindre tentative d'inspirer un frisson ou une tension...
La momie, quoique belle, n'est jamais ni inquiétante ni révulsive, alors que le film d'origine fraye normalement avec le genre de l'épouvante...On ne sent jamais à quel point le monde est en danger avec elle pour le fouler...

La momie sarcophage
Les producteurs, cherchant à établir une franchise qui reboote les monstres ciné des temps jadis, nous assènent leurs intentions mercantiles sans aucune subtilité en piquant à l'univers BD cette idée d'une organisation secrète inspirée par le Shield de Marvel ou "La Ligue des Gentlemen Extraordinaires". Cette organisation est dirigée par le Dr Henry Jekyll qui s'illustre dans un affrontement supposé bestial avec le héros sous la forme de son alter ego Hyde, dans un combat aux faux airs de Comics super-héroïque où on ne frémit jamais vraiment puisqu'il n'y a pas d’enjeu à cette confrontation autant à sa place dans l'intrigue qu'un cheveu au milieu de l'illustre potage de Mamie...
Dernière fausse bonne idée : celle de faire appel à l'excellent Kurtzman, le Papa de Walking Dead et d'Outcast, très à l'aise dans l'effroi et l'horreur au format TV et qui semble bien à l'étroit dans ce film...
Reste donc un faux air de montagnes russes pour ce film plein de bonnes intentions mais qui nous laisse à quai.
La momie version 99 de Stephen Sommers avait largement mieux fait le job...
Et la franchise que souhaite lancer Universal ne part pas sous les meilleurs auspices...

FB

 

chroniques

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.