Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

BATMAN DAMNED

Batman damnedScénario : AZZARELLO BRIAN
Dessin : Lee BERMEJO
Couleurs : Lee BERMEJO
Dépot légal : octobre 2019
Edition : Urban Comics
Collection : DC BLACK LABEL
ISBN : 9791026816751
Nombre de planches : 160
Info édition : Damned #1-3

Récupéré grièvement blessé, Batman est transporté en ambulance vers l’hôpital. Alors que les soignants escortés par un policier sont sur le point de lui retirer son masque, il réagit violemment. Bondissant de sa civière et les bousculant, il saute hors du véhicule et parvient à s'enfuir malgré ses blessures. Tout se chamboule dans sa tête, la douleur le fait tituber et il finit par chuter de plusieurs dizaines de mètres du haut d'un pont. En réalité, c’est dans son passé qu’il plonge. Dans un moment de lucidité, il aperçoit une silhouette mais ne reconnaît pas Alfred avant de retomber dans les vapes. Plus tard, il reconnaît la silhouette de John Constantine, un personnage qu'il n'apprécie pas vraiment. C'est aussi à ce moment-là qu'il découvre sur un écran de télé que le Joker est mort noyé tombé d’un pont. On sait que le Darknight est mêlé de près ou de loin à cette histoire mais il n’a plus aucun souvenir de ce qui s’est passé. De plus, d’autres souvenirs de plus en plus envahissants viennent perturber sa santé mentale et, enfin, si Constantine a refait surface, c'est que le monde du surnaturel rôde. Batman damned planche ambulanceMon avis: Voici une aventure de Batman tout à fait surprenante et singulière. Elle est d’ailleurs publiée dans la collection Black Label qui affiche clairement la couleur en regroupant des histoires plus classiques et plus sombres. Le récit scénarisé par Brian Azarello se développe selon un rythme plus lent et dans un contexte plus mystérieux et imprégné de surnaturel, ce qui est l’occasion de faire intervenir de nombreux personnages cultes. C’est d’ailleurs bien la présence de John Constantine qui explique pourquoi Batman se présente à nous totalement déboussolé et perdu dans les méandres de son esprit torturé. L’auteur incorpore pas mal de flashes-back dans l’intrigue sans que cela gêne la lecture tant ils sont bien amenés. Batman damned plancheUn récit original et captivant superbement illustré de manière hyper réaliste par Lee Bermejo au plus haut de son art. Tout y est sombre, les personnages comme les ruelles, mais avec un rendu parfait dans un souci de clarté et de facilité de lecture. Un exploit en soi ! Le découpage et les couleurs sont parfaitement maîtrisées, on peut presque toucher la texture des matières illustrées. Du grand art pour un one shot déroutant et captivant. 

SDJuan

 

comics auteurs. chroniques

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.