Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

CORTO MALTESE Océan noir

Corto maltese ocean noirOcéan noir
Scénario : Martin QUENEHEN
Dessin : Bastien VIVÈS
Couleurs : <N&B>
Lettrage : Philippe GLOGOWSKI
D'après Hugo PRATT
Dépot légal : Septembre 2021
Editeur : casterman
Collection : Corto Maltese
Format souple
ISBN : 978-2-203-22473-5
Nombre de pages : 166

2001 en Mer de Chine. Corto Maltese est venu aider des pirates à dérober des objets de valeur sur le yacht de son richissime propriétaire, des tableaux, des bijoux peut-être... Alors qu’il patiente sur sa petite embarcation, prêt à filer au plus vite une fois le trésor dérobé, il entend des coups de feu. Il se précipite à bord pour découvrir ce qu’il se passe. Des hommes gisent au sol, tués par les pirates qui avaient donné leur parole qu’il n’y aurait aucune victime. Il aperçoit un vieil homme terrifié qu’il s’empresse de ramener sur son embarcation avant de s’éloigner au plus vite du yacht. L’homme tient précieusement entre ses bras un livre intitulé "Comentarios Reales de los Incas". Il demande à Corto de le mener jusqu’au Japon car il désire revoir sa fille. Sur place, lors d’une représentation théâtrale l’homme est blessé à mort par un samouraï masqué sous les yeux terrifiés de sa fille et ceux de Corto. Avant de mourir, il a juste le temps de prononcer un mot : Callahuaya. Ayant récupéré le livre, Corto découvre qu’il contiendrait le moyen de retrouver la tête d’or du Callahuaya. Mais avant de prendre la route des Andes, il apprend aussi que la victime, le docteur Fukuda, faisait partie d’une secte nationaliste nommée Océan noir et que le Naicho, autrement dit les services secrets japonais, s’intéressent aussi au fameux livre… Corto maltese ocean noir pageMon avis: Dessiner un Corto Maltese… Pas mal de temps s’est écoulé depuis la petite graine semée dans la tête de Bastien Vivès par Benoît Mouchart, directeur éditorial BD chez Casterman, jusqu’à l’aboutissement de ce projet.
C’est Martin Quenehen, avec qui Vivès a fait Quatorze juillet (un polar abordant le grave sujet des attentats toujours présents dans les esprits jusque dans ce petit village au fin fond du Vercors) qui a enclenché le processus. Ne cessant de lui parler de Pratt et de Corto Maltese, Bastien Vivès a finalement demandé à son complice de lui écrire une histoire. C’est ainsi qu’est né Océan Noir.
Il m’a fallu un petit temps d’adaptation pour m’imprégner complètement de ce Corto Maltese évoluant dans un univers contemporain, au tout début de notre XXIe siècle… autour du 11 septembre 2001 pour être plus précis.
Au départ, on se dit que ça ne va pas le faire. Puis, contre toute attente, la magie fonctionne. On retrouve notre Corto Maltese toujours prêt pour l’aventure, aidant les plus faibles, suivant les traces d’un trésor présumé, faisant face aux autorités quelles qu’elles soient et comme toujours, bien entouré de filles certes ravissantes et sensuelles à souhait mais tout aussi déterminées, libres et aventurières que lui. Des filles prêtes à s’engager dans des missions à ses côtés mais usant de leur libre arbitre à tout moment pour choisir d’aller ou non jusqu’à leur terme.
Il n’y a pas à dire, le Corto Maltese de Quenehen et Vivès conserve les atouts ayant fait la renommée du personnage. À cette différence que les auteurs ont en quelque sorte "adapté" le héros de Pratt pour le faire vivre selon leurs propres codes, leur propre langage.
Ce faisant, ils nous régalent d’un personnage modernisé, un beau gosse aventurier plein de vivacité et d’entrain qu’ils font évoluer dans un contexte globalement plus nerveux. Corto Maltese page couleur tirée du TSCôté dessin, on reconnaît bien le trait de Vivès, efficace et ciblant toujours le principal, mais quelque part il a mis un soupçon de Pratt dans sa façon de poser les personnages, les décors mais aussi la plume et l’encre. Notre ami Raspoutine est ainsi très fidèle à lui-même.
Une belle surprise, un très agréable moment de lecture … avant de retrouver Corto sous la plume de Juan Díaz Canalès et le crayon de Rubén Pellejero.
L’album existe aussi en édition luxe grand format avec couverture rigide et jaquette illustrée, augmentée d'un cahier graphique de 16 pages en fin d'album. Les quatorze premières planches ont été mises en couleur par Patrizia Zanotti.

Corto maltese ocean noir tsÀ l'occasion de la Fête de la BD de Bruxelles, une exposition d’illustrations grand format issues des albums d’Hugo Pratt est organisée au Parc de Bruxelles. Elle présente plus de 100 dessins illustrant les différentes facettes de la personnalité complexe, séduisante et passionnante de Corto. Elles seront exposées sur les grilles du Parc de Bruxelles (en face du Palais royal) du 9 septembre au 9 octobre 2021.Corto maltese a la fete de la bd

SDJuan

 

auteurs. BD

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.