Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

La PLANETE DES SINGES Suprématie

Planete des singes 3De Matt Reeves
Avec Andy Serkis, Woody Harrelson, Steve Zahn plus
Genres Science fiction, Action, Aventure
Nationalité: Américain
Durée: 2h20

Ce dernier opus de la Trilogie de la planète des singes est excellent.

Il conclut parfaitement une trilogie qui s'avère brillante dans son ensemble, et qui est peut-être, avec un peu de recul, l'une des sagas cinématographiques de fantastique parmi les plus abouties de cette décennie.

Planete des singes 3 singesLe propos est fort, le spectacle est intense, la tension est permanente, l'évasion est au rendez-vous. Mais surtout, et c'est ce qui distingue ce film de beaucoup de blockbusters hollywoodiens de ces derniers temps, la forme n'occulte jamais le fond : les effets spéciaux ont atteint un niveau inégalé (chapeau à Weta Workshop pour le rendu des singes) qui est tel qu'il nous fait oublier... la présence d'effet spéciaux !

Planete des singes 3 soldatLe jeu des acteurs transparaît dans chaque expression, dans chaque geste, dans chaque regard des singes animés... Et nous donne à explorer les émotions de César comme rarement on n'avait pu le faire avec un personnage animé. Amour, haine, colère, vengeance, pardon, tolérance, mépris... Toute la palette des émotions "humaines" est là, amenée par une histoire parfaitement construite, avec des personnages très bien caractérisés (y compris un singe plus drôle que la moyenne et qui allège judicieusement l'ambiance parfois)

Planete des singes 3 cesarLe film prend son temps afin de nous permettre de nous regarder en face, dans ce miroir étonnant que sont ces singes... L'antagoniste humain n'en est pas pour autant systématiquement répugnant ou monstrueux, comme dans les opus précédents : au-delà de sa folie apparente, son idéologie a un sens, une logique, le tout servi par un Woody Harrelson dont on ne dira jamais assez que c'est un excellent acteur à qui il faut servir des grands rôles, bien écrits... De fait, au travers lui, le scénario répond astucieusement à cette lancinante question non seulement de comment les signes ont pris le pas sur l'Homme, mais surtout de ce qui a fait de ces hommes du 21e siècle des presque animaux muets dans le film des 60's...

Ce film est un spectacle puissant, un cinéma total qui embrasse de nombreuses références pour les sublimer et les mettre au service de son propos ; parmi ses nombreuses références, la plus évidente est celle d'Apocalypse Now, même si la Jungle est devenue le nord enneigé des Etats-Unis, et le Colonel Kurtz de Coppola n'est plus un poussah informe et moite, mais prend les traits de Harrelson, rasé pour l'occasion.

Planete des singes 3 teamEnfin, la dernière des élégances de ce film est de disséminer ici et là des références aux films de Schaffner avec Charlton Heston (Nova, la cavalcade à cheval en bord de mer, le lac, le nom du fils de César...), ce qui donne une grande cohérence à ce projet de préquelle et de boucler la boucle d'une manière réellement excellente.

Frédéric Briones

 

chroniques auteurs. Film

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !