Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Nains 3

Nains 3Tome 3 Aral du temple.

Scénariste : Nicolas Jarry.
Illustrateur : paolo Deplano.
Coloriste :  Elodie Jacquemoire.
Editeur: Soleil.
Dépot légal: Février 2016

Histoire:


Depuis près d'un siècle, Aral, le neveu du Roi Argral d'Abu'Kazan, vit totalement isolé sur une île où il a été conduit de force. Son seul refuge, un phare dans lequel il consacre la majeure partie de son temps à écrire ses mémoires. Son histoire a commencé il y a plus de 700 ans alors que jeune diplômé il allait entamer sa carrière d’ingénieur. Un jour, dans les mines de la Forteresse-État d'Abu'Kazan, des mineurs font une incroyable découverte: une cité gigantesque d'une beauté étincelante restée jusqu’ici enfouie sous terre. Tout aurait pu se passer à merveille si l'un d'entre eux n'avait eu la malencontreuse idée de saisir un cube doré, ce qui va aussitôt déclencher l’ouverture de portes révélant ce qui n'aurait jamais dû être découvert. Remplis d’inquiétude, les maîtres de l’Ordre du Temple décident de constituer une équipe chargée de retrouver le cube ainsi qu’un manuscrit de la plus haute importance pour les nains. Quittant sa Forteresse-État d’Olam-Bakor, Aral mène l’expédition comprenant quelques guerriers, son professeur Toëk et sa nièce Sienn. L’enjeu est de taille car il en va de la survie de la race des nains.

Nainst3 planche 1

Mon avis : À l’image des Elfes, Soleil nous propose de nouveau une sorte de spin-off de la série mère pour les Nains. Nicolas Jarry est le scénariste attitré de cette série dérivée, Pierre-Denys Goux ayant ouvert le bal du côté illustration pour le tome 1 et Stéphane Créty pour le suivant. Une formule qui fonctionne bien en donnant à un auteur l’opportunité de proposer et de donner vie à un personnage dans chaque album. Jusqu'ici, le résultat n'a rien à envier à la série mère sinon que ces personnages sont évidemment plus petits et plus hargneux. :-)

Nainst3 planche suivante

Au dessin de ce troisième tome, Paolo Deplano s’en sort avec les honneurs. Il reste égal à lui-même, un travail de qualité et des illustrations soignées, moins d'un an après la sortie de Sasmaël, le tome 2 de "Maîtres Inquisiteurs", qui est de même facture. Une illustration particulièrement dense et riche en personnages, créatures en tous genres et décors, chose devenue assez rare ces derniers temps. Il est clair que Paolo Deplano ne rechigne pas à consacrer du temps à ses planches, comme en témoigne l’impression d'immensité et de profondeur qui se dégage de son travail sur la cité enfouie dans la montagne. Les nains ne sont pas en reste non plus. Un travail qu'il faut également souligner qui est de qualité, celui de la coloriste Elodie Jacquemoire qui a fait de cet album un plaisir visuel et qu'il faut souligner. Un bel album confirmant la qualité de ces nouvelles séries à dessinateurs multiples.

A noter: Vendu avec un livret de croquis de Paolo Deplano de 10 pages

SDJ

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.