Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

CARTHAGO Adventures

Carthago adventures 5 zanaTome 5: Zana
Scénario: Christophe Bec
Dessin: Aleksa Gajic
Couleur: Aleksa Gajic
Editeur: Les Humanoïdes Associés
Dépot légal: Mars 2017
Nombre de pages: 54

Lorsque le champion de boxe Nikolai Dzargoev, surnommé le King Kong de Sverdlovsk, donne un combat au Madison Square Garden en 1965, on ne peut qu’être stupéfait par sa taille et sa masse musculaire. Lui-même pense être le descendant de Zana, une femme étrange qui fut capturée et contrainte à la prostitution. Les hommes venaient de loin pour elle. Tombée enceinte, elle aurait abandonné son bébé qui serait l’arrière-arrière-grand-père de Dzargoev, bien décidé à en savoir davantage sur la peuplade sauvage des Almastys établie près du Mont Kholat Syakhl. Il décide de monter une expédition mais sera stoppé par l’armée soviétique et envoyé dans une maison de redressement en Sibérie. En 1974, le collectionneur milliardaire Feiersinger, un habitué des expéditions improbables, décide de partir libérer Nikolai qu’il a croisé à New York, persuadé qu’il est bien un descendant de Zana. Comme lui, il cherche à découvrir les secrets de la peuplade mystérieuse des Almastys. Ensemble, et cette fois avec les moyens de Feiersinger, ils vont remonter leurs traces dans les monts caucasiens. Mais c'était sans compter avec les forces armées soviétiques.

Carthago adventures 5 zana plancheMon avis: Le récit de Christophe Bec commence fort avec l’épisode de Zana, cette femme sauvage et étrange vite prostituée puis on passe directement au parcours de sportif et d'aventurier de Dzargoev et à la détermination de Feiersinger. Les rebondissements ne manquent pas et l'intrigue se maintient jusqu'aux dernières pages. L’album est un mélange de mythes d’espèces sauvages inconnues et de chasse à l'homme sur fond de polar noir, de drame et de génocide, ou plus précisément d'extermination des Almastys par l'armée soviétique. Les dessins d'Aleksa Gajic illustrent bien l'atmosphère pesante des montagnes et immenses plaines enneigées de Russie. Son trait réaliste est convaincant sur les personnages notamment leurs expressions comme leurs visages rougis par le froid. Les cases sont très aérées et claires avec de superbes couleurs. Un bel album pour ceux qui n'ont pas froid dans le dos.

SDJ

 

auteurs. BD chroniques

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !