Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Maîtres inquisiteurs

Maitres inquisiteurs 1Titre de l'album: Obeyron
Scénariste: Olivier Péru.
Dessinateur: Pierre-Denis Goux.
Couleur: Digikore Studios
Edition: Soleil Editions​
Dépot légal: mars 2015

Histoire:

Après mille ans d’une guerre incessante sur les terres d’Oscitan – ce que l’on a désigné sous le nom de "Chaos" – les Mages ont enfin imposé la paix aux cinq grandes maisons et créé l’ordre des Maîtres Inquisiteurs pour la rendre durable. Soucieux de former les personnes destinées à prendre la tête du pouvoir, les Mages ont même fondé une école. Au programme, formation aux arts de la magie et acquisition de la sagesse nécessaire à l’exercice du pouvoir. Deux Mages Empereurs vont dominer le lot: Aquilon et Assynia. Assistés par les Elfes, un premier bataillon de 50 Maîtres Inquisiteurs est nommé pour imposer la loi et la justice, rétablir l’ordre et mettre fin aux exactions de toutes sortes commises de manière abusive pendant le conflit. La relève est même déjà prévue et assurée par 150 étudiants en devenir. Accompagné de l’elfe l’Jaren, Obeyron est le premier à recevoir pour mission d’apporter aux occupants de la Forêt des Soupirs les nouvelles lois nécessaires à la stabilité de leur territoire. Obeyron et l’Jaren doivent y rester pendant 50 ans afin de surveiller la bonne application des lois. Mais voici qu’en 1150, soit 40 ans après son départ, Obeyron rentre seul à Ares, la cité des Maîtres Inquisiteurs, animé par un esprit de vengeance. Que s’est-il passé dans la Forêt des soupirs et qui les a piégés ? 

Maitres inquisiteurs planche 1

Mon avis: L’album s’ouvre sur un résumé des événements ayant précédé les aventures relatées dans les pages suivantes. Cette mise en contexte rédigée par Olivier Péru nous permet de mieux comprendre l’univers dans lequel Obeyron, le personnage principal, entame son enquête. L'intrigue, étayée par divers flashbacks, est claire et efficace et les personnages évoluent devant nous dans deux époques différentes sans aucune difficulté de compréhension, ce qui est déjà un gage de qualité. Doté d’un pouvoir d’auto-clonage mais surtout habile enquêteur, Obeyron a vite fait de découvrir ceux qui l’ont piégé et du même coup les responsables de la mort de son collègue Elfe. Les surprises ne manquent pas durant ce récit que l’on parcourt grâce à des bulles au contenu copieux et intéressant. Au dessin, Pierre-Denis Goux, comme à son habitude, nous propose un album bien travaillé et bourré de testostérone parfaitement adaptée à ce genre d'aventures. Le héros est parfaitement caractérisé et individualisé et en cela a tout à fait la "gueule de l’emploi". Goux n’hésite pas à travailler ses planches où les décors et les personnages abondent. C’est un réel plaisir de plonger case après case dans cette aventure de qualité sortie tout droit de l’imaginaire de deux auteurs qui ont déjà travaillé ensemble à diverses reprises et cela se ressent. Ajoutons que l’album est agrémenté de très belles couleurs réalisées par Digikore studio. On attend avec impatience la suite prévue en 6 tomes dont la qualité sera sans aucun doute au rendez-vous, avec un épilogue devant regrouper les héros de chaque épisode.

Maitres inquisiteurs planche

On attend avec impatience la suite prévue en 6 tomes dont la qualité sera sans aucun doute au rendez-vous, avec un épilogue devant regrouper les héros de chaque épisode. 

SDJ.

auteurs. chroniques BD

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.