Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

RHUM HÉRITAGE 2

Rhum heritage 2Tome 2 : Les flammes de la révolte
Scénario : Tristan ROULOT
Dessin : Mateo GUERRERO
Couleurs : Amparo CRESPO CARDENETE
Dépot légal : Février 2021
Editeur : Robinson
Collection : RobinSon
ISBN :  978-2-01-707644-5
Planches : 63

Martinique, au début du XVIIIe siècle sous le règne de Louis XIV. En 1713, un décret vient confirmer l’interdiction sur tout le royaume de fabriquer et de vendre des eaux-de-vie autres que celles issues de la vigne. Cette forme de prohibition n'arrange pas du tout les affaires de Jean Rouen qui n'a de cesse d'attendre que les choses aillent mieux pour pouvoir enfin subvenir aux besoins de sa famille. Avec l’aide de son frère, il a malgré tout réussi à faire commerce de son rhum, un peu vieilli et d’une couleur un rien brunâtre, avec les Anglais des îles voisines. Sa boisson plaît et cela lui permet de remettre son entreprise à flot. Même le gouverneur fait preuve d’une certaine tolérance en fermant les yeux sur une activité qui accroît la richesse de l’île, bénéficiant à tous, y compris aux esclaves. Il était temps car outre les difficultés économiques, la famille de Jean Rouen, en particulier sa femme de couleur et son fils, doivent subir un racisme sournois toujours bien présent. Et pour une fois cette bonne nouvelle s’accompagne d’une autre car son père qui est sorti de prison doit bientôt venir sur l'île. Malheureusement, il ne va pas arriver seul... En effet, Louis XV a succédé au Roi-Soleil en 1715. Âgé seulement de cinq ans, son pouvoir a été délégué (jusqu’en 1723) à son cousin le duc d’Orléans proclamé Régent du royaume. Progressivement, la situation s’aggrave dans tout le royaume. La guerre contre les Anglais a vidé les caisses qu’il faut renflouer au plus vite. Arrivant de métropole, le nouvel intendant Ricouart est là pour veiller à ce que les nouvelles directives interdisant toute production non seulement de rhum mais aussi de canne à sucre sur l’île soient respectées. Cette fois c’en est trop pour les habitants de l’île qui toutes castes confondues vont se révolter.Rhum heritage 2 planche

Mon avis : Dans le premier tome, Tristan Roulot nous a fait partager la naissance du rhum à partir de la guildive, cette potion guérisseuse si désagréable au goût, à travers l’histoire familiale de son héros de fiction, Jean Rouen, sur fond d’esclavage.
Dans cette suite, il s'agit davantage de survie puis de révolte à la suite des décisions venues de métropole.
A travers l’histoire de cette famille, c’est celle de la Martinique que nous conte Tristan Roulot et, au-delà, celle du royaume de France et de la société d’Ancien régime. Une nouvelle fois, il nous propose un récit largement documenté permettant même d’imaginer quelle pouvait être la vie quotidienne sur l’île. Les décisions de Paris passent très mal, et vont finalement aboutir à une sorte de rébellion de la part des propriétaires de plantations sucrières, vite rejoints par bien d’autres colons, dont le point culminant sera l’événement plus connu sous le nom du Gaoulé du vieux créole signifiant "révolte".
Les émeutiers se saisirent du gouverneur La Varenne et de l’intendant Ricouart et les mots "indépendance" et "république" furent même prononcés par certains, dit-on. Durant cette nuit de révolte des colons de la Martinique contre le monopole de la France sur les Antilles Françaises, l’île a bien failli devenir indépendante.Rhum heritage 2 n b
Mateo Guerrero illustre le récit d’un dessin réaliste soigné et dynamique, lui aussi largement documenté comme l’attestent, entre autres, les costumes et coiffes de l’époque, ainsi que les très nombreux décors.
Une véritable immersion dans l’histoire de la Martinique.
Le beau travail sur le découpage et des personnages expressifs et aisément reconnaissables contribuent largement à la fluidité de la lecture. Mateo illustre parfaitement cette histoire se situant dans les îles même si on le sent peut-être plus à l’aise dans le dessin d’aventure et/ou d’action.
Pour ce tome 2, ayant eu l’occasion d’en voir quelques planches originales N&B, juste une légère déception, mais sans gravité, concernant les couleurs qui écrasent sur quelques cases les détails du dessin de Mateo Guerrero. L'ensemble est de bonne qualité..

SDJuan

 

BD auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.