Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Big Man Plans

Big man plansTome 1.

Scénariste : Eric Powell et Tim Wiesch.
Illustrateur : Eric Powell.
Coloriste : Eric Powell.
Editeur: Delcourt  dans la collection Contrebande.
Dépot légal: Mars 2016

Histoire:

Il n'est pas facile d'être un nain. Comme si se sentir différent parce qu’on est petit ne suffisait pas, on est vite l’objet de moqueries, d’insultes et même d’agressions de la part des autres jeunes élèves. Le seul qui respectait Big Man Plans et l'aimait était son père. Sa mère, malheureuse d’avoir épousé un fermier car ayant toujours eu un goût prononcé pour l'argent, l’avait abandonné lui, son père et sa sœur lorsqu’ils étaient encore très jeunes. Du coup, son père avait plongé dans l'alcool puis un jour avait péri brûlé dans l’incendie qu’il avait accidentellement provoqué. C’est à partir de ce jour que plus rien n’a été pour Big Man Plans. Séparé de sa sœur et de Holly, la seule amie qu'il avait et avec qui il entretient toujours une correspondance depuis cette époque, il doit se débrouiller dans un monde qui le méprise, le bat et le rejette. Son passage au Vietnam dans des forces spéciales va le transformer en machine à tuer et quand, à son retour, il reçoit une mystérieuse lettre qui lui fait perdre la tête, rien ne va plus, il disjoncte et décide de se venger de tous ! Un massacre en règle déferle à son retour au Tennessee.
Big man plans 3
Mon avis: Écrit par Eric Powel (The Goon) et Tim Wiesch, Big Man Plans est le récit d’un drame social dur et sans concession, raconté et mis en images de manière très explicite par Eric Powell, sur le thème de la vengeance aveugle et très violente d’un nain totalement déjanté n’ayant plus rien à perdre et qui s'y adonne même à cœur joie. On évolue avec ses souvenirs par flashbacks et par épisodes évoquant sa plus tendre enfance où il était déjà malmené et rejeté, puis son passage à l'armée et la prison jusqu'au jour où il pourra assouvir pleinement sa vengeance. Cette histoire étant susceptible de heurter par sa violence porte à juste titre la mention "pour lecteurs avertis".

Big man plans 4

Les dessins et couleurs sont tout autant impressionnants et illustrent bien le tempérament énervé et violent du personnage et de son entourage. Mais on apprécie également le travail réalisé avec beaucoup de soin sur les scènes plus tendres de l’enfance du héros entouré de son père et de sa seule amie, Holly. Du comics pur et dur qui ravira les amateurs du genre.

SDJ

 

BD chroniques auteurs. comics

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.