Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LUMINARY 3

Luminary 3Coup de coeurTome 3 . The No War Man
Scénario : Luc BRUNSCHWIG
Dessin : Stéphane PERGER
Couleurs : Stéphane PERGER
Dépot légal : mai 2022
Editeur : Editions glenat logo
Grand format
ISBN : 978-2-344-04532-9
Nombre de pages : 121

Luminary 3 illuLe FBI planque devant la maison des McKinley. Une récompense de dix mille dollars est offerte pour toute info permettant d’arrêter Darby, principal suspect de l’assassinat du président Jimmy Carter. C’est également le début du procès de Gabriel King, le leader de la Black Liberation Army. Ce procès doit permettre d’alimenter les pages du journal No War Man qui était passé d’une centaine de lecteurs à plus de vingt-cinq mille à la suite de la publication des photos de guerre prises au Vietnam par Ramsey, le demi-frère de Darby,  au début des seventies. Revenu de cette guerre amputé des deux jambes, Ramsey a délaissé la photographie. Et pourtant, ce matin-là, il demande à son père de l’installer dans leur combi Volkswagen et de suivre au plus vite la voiture du FBI qui vient de quitter sa planque devant leur maison. Il ne sera pas déçu. Il sera le seul à photographier une violente intervention des services de police et de l’armée qui n’hésitent pas à tirer au lance-roquette sans sommation sur l’homme lumière Darby, son demi-frère, trouvé en compagnie de Billy, un jeune black qui communique avec les animaux, et de madame Paolita. S’ils s’en sortent sains et saufs, la tension est à son comble lorsque tombe la sentence pour Gabriel King : coupable. Le gouvernement américain déjà bien impliqué ne va certainement pas en rester là d’autant que Mila, l’alter ego de Darby, est toujours entre ses mains.

Luminary 3 planche

Mon avis : Luc Brunschwig fait indéniablement partie de mes scénaristes préférés.
Au fil de mes lectures j’en ai découvert qui sont très bons pour des one shot, ou des romans graphiques, d'autres sur des mini-séries et bien d’autres qui demeurent très bons voire excellents sur la durée. Avec Luc Brunschwig, toutes les cases sont cochées. Je ne me rappelle pas, ne serait-ce qu’une fois, avoir été déçu par l’un de ses scénarios. Ou alors, je ne l'ai pas encore lu ... En tout cas, ce n'est pas avec Luminary que cela risque d'arriver. D’autant que cette BD me rappelle de très bons souvenirs avec le personnage quasi super-héros français Photonik des années 80 créé par Ciro Tota dont est inspiré Luminary. Il ne s'agit pas d'un reboot ou d'une continuation mais bien d’une adaptation moderne plus dure, plus politique, plus violente dans laquelle les personnages sont magnifiquement travaillés et décrits avec sensibilité comme Luc Brunschwig sait le faire avec brio, des personnages hauts en couleurs, aux traits de caractère déjà bien affirmés ou en devenir.
Le scénario, ses différents arcs narratifs sont développés sur la longueur pour au final ne faire qu'un tout parfaitement cohérent et crédible, tant le contenu que son évolution.
On vit intensément le déroulement de ces différentes histoires qui ne cessent de s'entrecroiser, de se séparer ou de fusionner, d’exploser et même de s'illuminer ! Luminary planche 4Stéphane Perger qui s'y connait aussi en super-héros donne libre court à son talent en nous offrant un excellent travail sur les couleurs, l'énergie, la lumière.
Il s’est approprié les personnages pour les représenter à sa manière tantôt attendrissants, tantôt inquiétants ou terrifiants et cela fonctionne parfaitement.
Ses pages sont pleines de vie, de clarté, de tonus. Les décors, les symboles, les personnages, les animaux petits ou grands, le pouvoir institutionnel ou militaire, le cirque, chaque détail, chaque expression, chaque élément ainsi que la mise en page, tout est soigné et parfait. Seul bémol : l'aventure s'arrête en si bon chemin. Snif. 
Une très belle série en trois tomes en prise avec l’actualité à ne rater sous aucun prétexte que l'on soit fan du genre ou non. 

SDJuan

 

auteurs. BD

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.