Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

KEN GAMES 4, Louviers.

KenCoup de coeur !!!
KEN GAMES 4, Louviers. Par Robledo et Toledano chez Dargaud. Dépot légal: Mars 2013

Histoire:
Bruno, dit Louviers, est tueur à gage. Excédé par Anne, dit Ciseaux, qui ne cesse de lui prendre la tête, il doit prendre une décision qui sera sans retour: l'éliminer puisque c'est son boulot qui veut ça. Pour l’oublier, rien de mieux qu’un nouveau contrat. Cette fois, il doit trouver la Hyène, un vendeur d'armes sans scrupules qui fournit les deux camps d’une guerre sans fin qui se déroule dans la capitale, Timoka. Infiltré parmi les journalistes, il a droit à un guide et choisit un gamin muet dont personne ne veut. Se faisant passer pour un photo-reporter, il se retrouve au zoo à photographier des animaux morts ou en train de s’enfuir, tel ce lion qui terrorise encore un peu plus la population dans le chaos ambiant. A la poursuite de la Hyène, il tombe sur Petras Pavlichenko et là ne comprend plus rien. Car si Petras est la cible, il s’agit de la huitième personne sortie de la même institution que Bruno. Son passé va vite remonter à la surface et le submerger. Une remise en question s’impose et surtout il doit absolument découvrir d’où vient le danger !

Ken

Mon avis:

Se situant entre "Le Tueur" de Matz et Jacamon chez Casterman et "Jazz Maynard" de Raul Arnaìs et Roger chez Dargaud, cet opus se démarque des sorties de février, sous la forme d’un one shot bien construit par José Robledo, avec des flashbacks à point nommé. Une véritable réussite qui offre une lecture plaisante et vient boucler la série en beauté! Fidèle à son style propre, unique et personnel, Marcial Toledano nous propose un dessin puissant d’où émerge une impression de tension et de force qui colle parfaitement à ce thriller implacable et impeccable. Loin d’être un spin-off sans âme ou sans intérêt sinon celui d’accroître les ventes, l’album est une bonne surprise et un réel plaisir. Cette série en trois tomes auxquels il faut désormais ajouter ce One shot mérite amplement de figurer dans toute bibliothèque de collectionneur avisé. (S.D.J.)

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.