Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Jazz Maynard

Jazz maynard 5Tome 5 Blood, Jazz and Tears. 
Scénariste: Raúl 
Dessinateur: Roger Ibáñez​
Coloriste: Roger
Editeur: Dargaud.
Dépot légal: Mai 2015.

Histoire:
Accompagné de Téo, Jazz Maynard vient d’arriver à Reykjavik. Il a déjà séjourné dans cette ville il y a pas mal de temps ce qui lui a permis de se faire de nouvelles connaissances dans le milieu et de nouer des contacts très utiles pour ses affaires. Aujourd'hui, la présence de Téo dérange certains. Diane, leur contact sur place, va tout faire pour vérifier si Téo est digne de confiance car leur prochaine mission sera de mettre la main sur l'Œil Doré, une boule de résine qui, selon les Iraniens, confère des pouvoirs surnaturels à la personne qui la détient. Jusqu’à présent Téo s’est montré très sceptique, en fait jusqu'à ce que Jazz lui parle de son rêve, semblable au sien, dans lequel une femme portant un bandeau sur l'œil gauche et tenant une dague dans la main pratique un rituel de sacrifice en leur compagnie. Déterminés à récupérer l’Œil Doré à tout prix, les services secrets iraniens du Vevak décident de laisser carte blanche à Jazz et Téo afin de ne pas envenimer les relations entre l'Islande et l'Iran. Alors que nos héros passent à l’action, quel rapport peut-il y avoir entre l’Œil Doré, l'arrivée de responsables de Washington et de Tel Aviv dans la ville et la découverte de cadavres d’afro-américains qu’un tueur nommé Askjar a pris un malin plaisir de jeter sur Reykjavik depuis son hélicoptère?

Jazz maynard planche bis

Mon avis: Raule (Isabellae. La serie BD​, Vie à contre-jours, etc.) n'a pas perdu son sens aigu du polar pimenté d’une poussée d'adrénaline. L'histoire commence paisiblement, agrémentée de flashes-back, du retour de vieilles connaissances et de tueurs racistes puis l’ensemble passe à la vitesse supérieure pour se dérouler à un rythme effréné sans perdre de son efficacité et tout en demeurant cohérent. Roger (Vies à contre-jour, Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre qui donc lui reprisait ses chaussettes ?) agrémente le récit d’un dessin noir qui souligne avec brio le coté polar du récit, et nerveux qui décoiffe dans les scènes d'action. Vous l'aurez compris, Jazz Maynard, malgré ce silence de cinq ans (oui, le temps passe très vite !) n'a rien perdu de son tonus et pourrait bien monter encore d'un cran son niveau dans le prochain album. 

Jazz maynard planche polar action
A ne rater sous aucun prétexte !

SDJ

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.