Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

JOUR J 34

Jour j 34Tome 34 . Le Dieu vert
Scénario : Fred Duval et Fred Blanchard
Dessin : Lajos Farkas
Couleurs : Thorn
Couverture : Ugo Pinson et Fred Blanchard
Dépot légal : Août 2018
Editeur :
Delcourt 1
Collection : Neopolis

Nombre de planches : 54

Depuis que les troupes d'Isabelle la Catholique et de Ferdinand ont été terrassées par la peste, les Maures ont repris le dessus avec l’aide de renforts venus d'Afrique sous le commandement du calife Al-Walid Ben Abd Al-Malik grâce à un accord passé avec l'empereur du Mali. Tout le sud de l’Espagne est tombé. Accompagnée de son amante, l'amazone Immana, Jeanne chassée de France et aujourd’hui en fuite rend visite à son oncle Philippe à Tolède, près de Madrid. Inquiet de la nouvelle situation pour l’avenir de ses affaires, celui-ci pense se faire aider par Jeanne dont la réputation de redoutable combattante et chef de mercenaires n’est plus à faire. Sa mission: monter une petite armée pour protéger et garantir la sécurité de ses convois de marchandises – des lames de Tolède et de l’orfèvrerie – vers les terres africaines du Mali et du Niger où ils sont trop souvent attaqués par des bandits musulmans et chrétiens. Mais aussi protéger les convois rapatriant le précieux métal des mines d’or dont ces pays sont largement pourvus.

Jour j 34 planche

Mon avis: Sous la plume de Fred Blanchard et Fred Duval, voici Jeanne comme jamais on aurait pu l'imaginer. Dès les premières pages, on entre dans l’histoire arrangée par nos deux scénaristes, qui vient bousculer quelque peu la version officielle lue dans nos livres d'histoire. Mais c'est bien là le propos de la série "Jour J". Leur version totalement revue et corrigée nous raconte l’histoire de Jeanne et d’Immana l'amazone venues donner des leçons de savoir vivre aux machistes du XVè siècle et s’ils refusent, c’est la mort. On suit donc avec intérêt et envie la route de la Condottiere et de l'amazone, une route parsemée d'embûches et de défis vers l'Afrique et ses trésors qui attisent bien des convoitises. Le dénouement très inattendu en étonnera plus d'un, je peux vous l'assurer. 

Classiques, clairs et précis, les dessins de Lajos Farkas nous font voyager de Tolède jusqu'au Mali de la plus belle manière. On différencie parfaitement les personnages, les paysages et les cultures. On apprécie la diversité et la précision des costumes et tenues aussi bien des guerriers et villageois espagnols et arabes que des Africain(e)s mais aussi de nos deux héroïnes. De belles scènes de combat ponctuent cet album d'aventure et d'action.

Le choix des couleurs ajoute encore à l’efficacité du récit en donnant de l'espace et de la profondeur à des paysages grandioses

SDJuan

 

BD chroniques auteurs.

  • 1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.