Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

LE MUR 1

  • Par
  • Le 13/02/2020

Mur leTome 1 : Homo Homini Lupus
Scénario : Mario ALBERTI
Dessin : Mario ALBERTI
Couleurs : Mario ALBERTI
Adapté de : Antoine CHARREYRON
Dépot légal : Janvier 2020
Editeur : 
Editions glenat logo
ISBN : 978-2-344-03363-0
Nombre de pages : 68

Solal et sa jeune sœur Eva sont deux orphelins obligés de survivre dans un monde qui leur est hostile au plus haut point. Dans ce futur post-apocalyptique, le monde en effet n’est plus que chaos, ruines, désolation et violence. La loi du plus fort règne en maître, même de la part d’animaux domestiques affamés qui vont, indirectement, leur venir en aide en leur fournissant un moyen de se déplacer. Débrouillard et bon mécanicien, Solal n'a qu'une idée en tête, atteindre le gigantesque "Mur" protégé par d'immenses robots armés jusqu'aux dents car derrière, dit-on, ce serait le paradis et, surtout, il pourrait y trouver le médicament dont Eva a besoin pour respirer normalement. Son don pour la mécanique va l’aider à poursuivre son chemin vers le mur mais bien des obstacles vont se dresser sur sa route et va-t-il seulement y arriver ?Mur le plancheMon avis: Crédible et impressionnante cette histoire de gamins qui parviennent à survivre dans un tel univers apocalyptique nous touche particulièrement. A l’origine du projet, Antoine Charreyron, scénariste et réalisateur spécialisé en motion capture et animation, rêvait d’un film mais au vu de l’investissement financier à prévoir, la BD a semblé être mieux appropriée. Manquait alors l’auteur en mesure de mener à bien le projet. C’est Olivier Jalabert (aujourd’hui directeur éditorial chez Glénat Comics) qui va finalement trouver en l’italien Mario Alberti la personne à même de relever le défi de faire l’adaptation du scénario et d’illustrer cette histoire. Alberti en tant qu'auteur complet fonctionne à merveille et nous offre un album superbe (premier d’une trilogie). On est happé par cette histoire violente qui préserve un espoir pour nos deux jeunes héros. Mur le planche autreSes dessins détaillés et au trait nerveux sont efficaces pour restituer un monde dévasté où règne l'anarchie la plus totale derrière chaque pan de mur en ruine, chaque pont délabré, chaque porte. Beaucoup d’énergie, beaucoup de mouvement dans chaque page. Au fil des événements, les personnages prennent de l'ampleur et de la consistance. Un très beau résultat qui bénéficie en outre d’une agréable mise en couleurs. 

A noter une très intéressante introduction d'Antoine Charreyron en début d’album et plusieurs pages contenant de très beaux suppléments, illustrations et storyboards en fin d'album.

SDJuan

 

BD chroniques

  • 2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.