Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

China Li à Pairi Daiza

China li banner

Ce 30 août 2018, en collaboration avec Pairi Daiza, les éditions Casterman ont organisé une rencontre de presse avec Maryse et Jean-François Charles dans le cadre exceptionnel du parc animalier, à l’occasion de la sortie du premier tome de leur nouvelle série "China Li".

Pancarte 2 China li 1 Pancarte

Fondé en 1994, le parc zoologique de Pairi Daiza (anciennement Paradisio) s’est progressivement développé sur une soixantaine d’hectares dans l’ancien domaine abbatial cistercien de Cambron-Casteau à mi-chemin entre Soignies et Ath, dans la province du Hainaut. Il est devenu le zoo le plus fréquenté de Belgique en accueillant près d’1,7 millions de visiteurs chaque année. Depuis 2006, il abrite un jardin chinois qui n’a cessé de s’agrandir pour atteindre près de 45.000 m² aménagés en un lieu de promenade paisible et ombragé où l’on peut découvrir des paysages et architectures typiques, pavillons, temple bouddhiste, bassins, ponts, rocailles, arbustes et arbres décoratifs soigneusement taillés et entretenus. Depuis 2014, ce jardin abrite également deux pandas géants prêtés pour 15 ans par la République populaire de Chine.

839c73e8 1bde 4c80 bcd1 3f1dc3da8b22

C’est donc dans ce cadre étonnant que nous avons été conviés à la présentation de presse de l’album intitulé "Shanghai", premier tome d’un triptyque qui, sous forme de fresque historique, nous invite au voyage dans la Chine du XXe siècle, la Chine très noire des années 1920-30 qui émerge à peine du Moyen-Âge.

China li presentation benoit mouchat China li presentation  China li presentation jf charles

ReliureDans la "Maison de Thé", une réplique de la plus vieille maison de thé de Shanghai, M. Eric Domb, le directeur du parc qui, par un trait d’humour, s’est présenté lui-même comme le jardinier en chef de Pairi Daiza, a accueilli le groupe de journalistes et représentants des divers médias conviés à la présentation du nouvel album de Maryse et Jean-François Charles. Il a brièvement évoqué l’origine de l’amitié qui le lie désormais à Jean-François Charles, son coup de foudre pour l’une de ses illustrations qui a très vite mené à une prise de contact puis à une invitation à venir visiter le parc où les Charles sont à leur tour littéralement tombés amoureux du jardin chinois. M. Domb a souligné à quel point Jean-François Charles est porté par la beauté, l’amour des détails, comme on peut le voir sur sa représentation de la célèbre "Porte de Lune" mais également dans le magnifique recueil d’illustrations grand format que le dessinateur a réalisées en accord avec M. Domb pour des projets de nouveaux décors, maisons, hôtels, villages dans le parc Pairi Daiza. Illustrations 2Illustrations

China li banderole 1À l’invitation de Benoît Mouchart des éditions Casterman, les auteurs ont ensuite répondu avec beaucoup de plaisir et de sincérité aux multiples questions qui leur ont été posées. Après le Nouveau-Monde, l’Inde, l’Égypte, Maryse et Jean-François Charles s’intéressaient à la Chine depuis longtemps déjà. Mais c’est à la suite de leur visite à Pairi Daiza, à l’invitation de M. Domb, qu’ils ont développé un intérêt particulier, un attachement voire une fascination pour la Chine. Ce long travail a abouti à la série "China Li" qui nous relate le destin de la jeune Li, l’héroïne de cette nouvelle aventure. Si la conception et la réalisation de la série ont nécessité trois à quatre années de travail, Maryse Charles tient à préciser que le contenu des albums a été (re)pensé et modifié sur place à l’occasion d’un séjour en Chine qui leur a permis, lors de leurs nombreux repérages grâce à un guide avisé, de découvrir beaucoup plus que ce qu’ils avaient imaginé. À l’hôtel Astor House, ils ont même eu l’occasion de voir le petit musée dédié aux célébrités y ayant séjourné, notamment Bertrand Russell ou Charlie Chaplin. Comme de coutume, le scénario a été bâti à quatre mains, ce qui facilite beaucoup la collaboration. En ce qui concerne les illustrations, Jean-François Charles s’est beaucoup documenté à partir de photographies en noir et blanc – auquel il reste très attaché – mais aussi de vieux films d’époque et de vidéos d’amateurs, en y ajoutant bien sûr une part de fiction. Un tel travail requiert un gros effort d’imagination car Jean-François Charles est très sélectif dans le choix de ses illustrations. Il ne garde que ce qui lui plaît. Pour les visages, Jean-François Charles s’est inspiré des nombreuses photos de Chinois et Chinoises prises lors de leurs différentes visites. Interrogé sur la mise en couleurs moins éclatantes de ses planches, il indique que, contrairement à l’Inde, les couleurs sont globalement plus sombres en Chine car le rouge était traditionnellement réservé au pouvoir et à l’empereur. Pour sa part, Maryse Charles souligne que si la violence est bien présente dans l’album qui s’intéresse beaucoup au sort des filles dans cette Chine très dure des années 20-30, cela n’exclut en rien la représentation d’éléments plus raffinés (qui étaient effectivement bien présents dans la Concession française de Shangai) et la présence d’autres personnes qui, tel M. Zhang, s’intéressent à la beauté, au dessin et plus généralement aux arts et à la culture.

China li presentation banderoles chinoises 3 China li presentation banderoles chinoises 5 China li presentation banderoles chinoises

China li presentation banderoles chinoises maison du the 1

Tout au long de la série, Li va traverser ce qu’on appelle le "siècle chinois", qui sera largement développé dans les prochains albums avec l’occupation japonaise (qui s’est achevée par 25 millions de victimes chinoises), puis la Longue Marche, l’arrivée de Mao Zedong, la révolution culturelle jusqu’à la période de la Chine plus contemporaine.

China li port folio China li portfolio illu China li port folio suite

Un tout grand merci à Maryse et Jean-François Charles, aux responsables Casterman et Pairi Daiza pour cette journée de présentation de "China Li", agrémentée d’un cocktail de bienvenue et de plats savoureux au "Temple des délices", sans oublier la visite guidée du jardin chinois. Une rencontre particulièrement agréable dans une ambiance très détendue et dans le cadre magnifique du parc Pairi Daiza où l’on peut se promener au contact ou, tout du moins, au plus près d’animaux de toutes tailles et catégories, mammifères, oiseaux, poissons, reptiles, etc.

Jardin chinois La maison du the

Une visite à prolonger en lisant avec attention et plaisir le très bel album de Maryse et Jean-François Charles paru chez Casterman.

SDJuan & FPatrick

Chinali interstitielbdgest

Voir aussi notre chronique:

China liTome 1/3 Shanghaï 
Scénario: Maryse et Jean-François Charles 
Dessin: Jean-François Charles 
Couleurs: Jean-François Charles 
Editeur:
Casterman 1 
Dépot légal: Août 2018 
Nombre de pages 64

La Chine des années 1920-30. Âgée à peine de 7 ans, la jeune Li a été jouée et perdue par Frère Aîné, son oncle, qui n’avait d’autre moyen pour éponger ses dettes de jeu. Sans aucun égard pour elle, il s’en débarrasse à la gare en la jetant dans un fourgon à bagages. Terrifiée par le train – véritable dragon de fer à ses yeux – Li débarque finalement à Shanghai où... Lire la suite ici

Date de dernière mise à jour : 04/09/2018

  • 4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire