Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

XII Jornadas Comiqueras de Barcelona

Jornadas comiqueras 2016

C’est avec un immense plaisir que nous avons retrouvé l’ambiance si sympathique des "Jornadas Comiqueras" (Jornades Comiqueres en catalan), autrement dit les "Journées de la BD", dont l'entrée rappelons-le est toujours gratuite, organisées à Barcelone par SD Distribuciones en collaboration avec la FNAC et Juan Sanz Diaz en ce qui concerne les auteurs étrangers invités (belgo-français et une pointe de comics).

Image2

Image9Pour cette XIIe édition, qui s’est déroulée du 2 au 7 mai, Rafel Porta Oller nous a offert un programme toujours aussi riche et varié dont le point culminant aura été les deux séances de dédicaces des soirées (horaire espagnol oblige) du vendredi à la FNAC Triangle (Plaza de Cataluña/Plaça de Catalunya) qui a réuni près de 70 auteurs, entre autres espagnols (comme Daniel Acuña, Mique Beltrán, Jaime Calderón, Tirso Cons, Enrique Corominas, Kiko Duarte, Pasqual Ferry, Jorge Fornés, Josep Homs, Jaime Martín, David Morancho, Carlos Pacheco, Raule et Roger, José Robledo, Marcial Toledano, Eduard Torrents, etc.) mais aussi étrangers (notamment Mahmud Asrar, Christophe Bec, Didier Crisse, Dany, Étienne Davodeau, David Messina, Sara Pichelli, Didier Poli, Patrick Prugne, Esad Ribic, Theo et François Walthéry) et du samedi à la FNAC Arenas (Plaza d’España/Plaça d’Espanya) qui a réuni une vingtaine d’auteurs dont tous les invités étrangers déjà cités. A noter que la FNAC Arenas comme l’indique son nom est installée dans les arènes de style néo-mudéjar de la Plaza d’España transformées en centre commercial situé en face du bâtiment de la Fira de Barcelona où avait lieu en même temps le Salón Internacional del Cómic de Barcelona (organisé sous l’égide de Ficomic).

                               Image16

De nombreux événements ont animé cette longue semaine: rencontres et entretiens avec les auteurs, présentations diverses et variées, expositions dont celle d'originaux - planches et dessins - de Jaime Calderón, ateliers de dessin de bande dessinée et conférences.

                                                                                           Image33

Image30Dès le lundi a eu lieu à la FNAC Triangle une rencontre avec de jeunes auteurs espagnols de la nouvelle génération suivie d’une séance de dédicaces. Le mardi, un débat sur le choix d’un type de vin pour chaque BD en présence des auteurs Eduard Torrents, Jaime Calderón et Jaime Martín et d’un viticulteur catalan, Jaume Balaguer, suivi d’une séance de dégustation à laquelle le public était convié. La FNAC Arenas accueillait pour sa part un atelier de dessin théorique et pratique intitulé "Du story board à la page" permettant de découvrir le processus narratif conduisant à la création d’une page de bande dessinée. Le mercredi, au Forum de la FNAC Arenas, avait lieu un atelier de dessin sur le thème de la "Création de personnages" organisé par la Escuela de Ilustración y Cómic FemArt d’Ester et Jaime Calderón et au Forum de la FNAC Triangle une rencontre avec Theo – illustrateur de la série "Le Trône d’Argile" et des prochains albums de la série "Murena" suite au décès du regretté Philippe Delaby – qui a pris la forme d’un exposé magistral largement illustré (comme d’ailleurs toutes les autres conférences) par des projections de planches, dessins et croquis divers. Cette rencontre particulièrement instructive avec Theo a été suivie par une conférence sur le thème ¿Qué género te gusta? ¿Ciencia  ficción, fantasia, western o…  Sherlock Holmes? en présence de Christophe Bec, Crisse et Patrick Prugne qui nous ont en partie dévoilé leurs secrets de fabrication. Le jeudi au forum de la FNAC Triangle, nouvelle rencontre avec Etienne Davodeau pour son album "Les Ignorants" (récit d’une initiation croisée entre l’auteur de BD Étienne Davodeau et le vigneron Richard Leroy) avec de nouveau la participation du viticulteur Jaume Balaguer. Journée également très chargée le samedi pour les plus passionnés qui pouvaient assister au Forum de la FNAC Arenas à plusieurs face-à-face entre Carlos Pacheco et Daniel Acuña, puis Dany et François Walthéry et enfin Esad Ribic et Mahmud Asrar, ces derniers accompagnés d’Alejandro Martínez Viturtia, directeur éditorial chez Panini Comics. En parallèle, pour les plus jeunes, deux ateliers de dessin de personnages de BD ou de "comics", dont celui animé par Enrique V. Vegas, auteur des célèbres "Cabezones". N’oublions pas non plus diverses animations autour des jeux vidéo aux Fnac L’Illa, Diagonal Mar et La Maquinista. Plusieurs conférences et face-à-face ainsi que la séance de dédicaces du samedi à la FNAC Arenas ont fait l’objet de captations filmées qui sont visibles en ligne.

                                                                  Image90
 
Image4En termes de bilan, l’événement est une réussite. Les auteurs ont bénéficié d’un accueil de qualité et très chaleureux: temps libre, hébergement soigné, convivialité, originalité et qualité des repas, environnement agréable et confortable lors des séances de dédicaces, autant d’éléments qui ont largement contribué à la bonne humeur qui caractérise cette manifestation. Peu ou pas de bousculade dans les files lors des séances de dédicaces pour lesquelles l'obligation d'achat de BD en espagnol a été mise en œuvre cette année, obligation qui deviendra la règle dorénavant. Les visiteurs étrangers s’y sont d’ailleurs vite adaptés et ceci explique peut-être aussi en partie cela. Les Jornadas Comiqueras profitent même de leur notoriété pour "prêter" des auteurs au Festival Ficomic comme ce fut le cas pour Esad Ribic et Mahmud Asrar qui ont été reçus sur le stand Panini ou Dany et Walthéry sur le stand des éditions Dolmen.

                                              Image27

Image15Cette manifestation est donc de nouveau une réussite tant par l'accueil et le traitement réservés aux auteurs que par la participation du public même si l’on peut regretter que l’assistance à certaines conférences et face-à-face n’ait pas été aussi importante qu’aux séances de dédicaces. Enfin n’oublions pas la visite guidée de la célèbre Sagrada Familia certes encore inachevée mais qui permet d’apprécier tout le talent de Gaudi tant à l’extérieur richement décoré qu’à l’intérieur d’une nef à l’architecture innovante (à base d’hyperboloïdes, de paraboloïdes et de colonnes hélicoïdales) où dominent la légèreté et la lumière. 

Un tout grand merci pour ces très agréables journées à Barcelone.

Juan
 

 

 

Date de dernière mise à jour : 26/07/2017

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.