Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Expo PEETERS, DEHAES & NAJERA

Affiche expo

David peetersDavid PEETERS, alias David P., est né à Bruxelles en 1964. À la fois écrivain, peintre, dessinateur, sculpteur et illustrateur, cet artiste autodidacte se définit comme "brusseleir et zievereir de formation", autrement dit bruxellois et bon vivant.
Touche à tout infatigable, trempant son imagination bouillonnante, tantôt dans le rouge sang tantôt dans l’encre des ténèbres, David P. fait naître sous son pinceau frénétique une infinité de tableaux. Chacun nous ouvre la porte d’un monde parallèle, d’une autre dimension, peuplée de petits monstres taquins, de créatures démoniaques ou encore de nymphes à l’érotisme vénéneux.
Souffrant du syndrome de Peter Pan, on ne s’étonnera pas qu’il nous offre également tout un panel de monstres gentils et d’étonnants dessins animaliers.

David P. est l’auteur de nombreux livres pour la jeunesse. Ses ouvrages sont ludiques et éducatifs accompagné d'une touche humoristique. Sa mise en page très personnelle est foisonnante, remplie de couleurs et débordante d'illustrations. Citons pêle-mêle "Le livre secret du dégoûtant", la série "Beurk ! - La cruelle histoire de l’humanité" (cinq tomes parus), "Elephant man, anatomie d’un monstre", la série "Il était une fois.. " où l'auteur plonge nos sens au cœur de son univers "historico-fantastico-burlesque".
S’il participe à de nombreuses expositions en tant que peintre en Belgique et à l'étranger, il est également concepteur d'expositions didactiques pour les plus jeunes, domaine dans lequel il n’est pas avare de son temps, de son talent ou de ses efforts. On lui doit de nombreuses expositions temporaires à Bruxelles et en Belgique, notamment inspirées de sa série "Il était une fois.. ", par exemple Halloween, Fairies ou Les Sorcières, mais aussi sur des thématiques plus graves comme "La Belgique en guerre" ou "Les Droits de l’Homme".
En 2019, il publie l’album "Herbert West, le réanimateur", mélange de fantasy et d’horreur adapté de H.P. Lovecraft et est actuellement en train de travailler sur un sur un roman graphique dont le titre est "Sous terre pour survivre", l'aventure vraie d'une petite fille polonaise durant la Seconde Guerre mondiale a paraître pour la fin de l'année aux éditions Jourdan.

OriginauxComing soon<><><>

Serge dehaes photoSerge DEHAES est né à Bruxelles le 16 juillet 1964. Au terme d’une formation graphiste et en communication visuelle à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, il s’engage dans la vie professionnelle comme Art director en agence. Mais c’est surtout comme illustrateur free-lance et dessinateur de presse et de bande dessinée qu’il va affiner son expérience au fil de ses collaborations avec divers quotidiens, magazines et entreprises belges. Il a ainsi à son actif un important travail d’illustration pour des essais, des livres pédagogiques et scolaires, des livres jeunesse ("On ira à Mopti" aux éditions Labor en 1997 et  "Mon petit oiseau" chez La Joie de lire en 2002) et des romans ("Le Chat a vomi" de Patrick Weber en 2004).
En matière de bande dessinée, il réalise les couleurs des albums de la série "Le Chat" de Philippe Geluck depuis le tome 4 (paru en 1991) ainsi que de ceux de la série "Le fils du chat" depuis 1998. En auteur complet, on lui doit les trois albums d’une série humoristique consacrée à la vie en entreprise "Manager, mode d’emploi" d’abord publiés chez Fluide glacial en 2007 et 2008 puis audo-édité en 2019. En 2012 et 2014, il publie sous le titre "Mademoiselle F" les aventures d’une jeune femme née dans le magazine Flair en 2004. Une suite paraît en 2016 sous le titre "La femme parfaite". En 2021, Serge Dehaes publie l’intégrale de Mademoiselle F en 160 pages sous le titre "La femme parfaite - Une compilation des aventures de Mademoiselle F". On lui doit aussi "Frères Siamois" coscénarisé avec Bernard Hellebaut en 2010 chez Paquet.
Il diversifie ses activités artistiques dans la publication de nombreux artbooks, citons notamment Art & Sketch en 2014, Art & Sex en 2015, Dessine-moi un lapin en 2017, Blue Note et Corpus en 2018, Jazz en 2019 et Sens dessus-dessous en 2019, ainsi que dans les expositions où il présente régulièrement ses dernières réalisations.

OriginauxComing soon

<><><>

Paco najeraFrancisco Nájera Ortega, connu sous le nom d’auteur de Paco NÁJERA, est un dessinateur et illustrateur espagnol né à Jabalquinto (province de Jaén) en Andalousie le 5 mai 1959. Dès sa plus tendre enfance, il se passionne pour les livres d’aventures et les comics de super-héros américains (Superman, Batman, Titanes, Marvila [Wonder Woman] publiés par Novaro puis Vértice mais aussi par les publications de plusieurs auteurs espagnols dans le magazine Trinca, notamment Ambrós (El Capitán Trueno et El Corsario de Hierro), Miguel Quesada Cerdán (Pantera Negra), Francisco Darnís Vicente (El Coyote, El Jabato), López Espí, Alfonso Azpiri, Ventura y Nieto, Jaime Brocal Remohí (heroic fantasy) ou Víctor de la Fuente. Mais le style qu’il suivra le plus sera celui de l'auteur de Paracuellos, Carlos Giménez.
Autodidacte de formation, Paco Nájera met à profit le "boom" de la bande dessinée au début des années quatre-vingt pour participer à des concours et collaborer à divers fanzines et comics dans la ville de Jaén. Il ambitionne alors d’en faire son métier. Il va ainsi créer des bandes dessinées pour enfants d'une page dans les magazines Super Mortadelo et Super Zipi y Zape, de Brughera/Ediciones B, avec des personnages tels que Chun-gó, Eco et Logi et Capo et Rob. S’il devient l’auteur le plus connu de Jaén, malheureusement son éditeur qui traverse alors des moments difficiles doit mettre la clé sous la porte en 1986.
Après la disparition de ces magazines, il continue à travailler comme illustrateur et caricaturiste occasionnel pour des revues ou fanzines comme Totem El Comix (1991) ou Barzelona Cómic (1992-96) dont le rédacteur Ramón Monte Blanco publiera les premiers recueils de ses travaux sous le titre Iconomías Sumergida (1994). En 1996, il dessine Seis postdatas a un tiempo (1996) sur un scénario de José Miguel Pallarés.
En 1997, sous le titre El Capitán Tronado, Paco Nájera publie une parodie-hommage à la série El Capitán Trueno (Le Capitaine Tonnerre) de Victor Mora ou Alcázar (scénario) et Ambrós (dessin) et en 1999 il récidive avec Gañán el Bestiajo en hommage à Conan le Barbare.
Il réalise ensuite la série Hechicero (1999-2001) sur un scénario de José Miguel Pallarés, pour MegaMultimedia, qui restera inachevée suite à la disparition de la maison d'édition. En 2002, il collabore avec son ami Joan Pieras, fondateur et directeur du Festival BD La Massana d’Andorre, pour publier l’aventure ludique El boceto (Amaníaco Ediciones) et faciliter l'édition de ses bandes dessinées en catalan. À cette époque, il rejoint également brièvement l'association Viñeta 6 dédiée à la promotion de la bande dessinée à Jaén.
Ces dernières années, il a consacré son temps à plusieurs ouvrages qui n’ont pas encore été publiés: Aribel, une longue aventure d'heroic fantasy, Cienfuegos, une adaptation du roman de Vázquez-Figueroa, tous deux sur des scénarios de Pallarés, et Klonac, une aventure d'épée et de sorcellerie sur un ton humoristique d’après une idée d’Emilio Ruiz.
Son dernier travail, la série Tartessos, en collaboration avec Santiago Girón pour Editorial Almuzara, est momentanément suspendu.

OriginauxComing soon

<><><>

Du 4 au 27 mars 2021 à la Galerie Passerelle Louise
Jeudi & Vendredi 14h-18h30 – Samedi 11h30-18h45
34 rue Dejoncker - 1060 Bruxelles, à deux pas de la place Louise
Métro Louise - Trams 8, 92, 93 et 97 Louise ou Stéphanie
Parking Louise Village au 36 rue Dejoncker

Date de dernière mise à jour : 26/02/2021

  • 3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.