Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Félicitations Mr FEROUMONT !

Le lion et le singe afficheToutes nos félicitations à Benoît Feroumont qui a remporté le Magritte du Meilleur court-métrage d’animation lors de la cérémonie des Magritte du Cinéma 2018 pour "Le Lion et le Singe", un film d’animation qu’il a réalisé en collaboration avec Rachel Syfer. A noter que le court-métrage de 6 minutes sera projeté ce lundi 12 février 2018 dans le cadre d’ANIMA, le festival du film d'animation de Bruxelles qui se déroule à Flagey du 9 au 18 février (entrée par la place Sainte-Croix).

Les magritte 2018 palmares feroiumontRappelons que si Benoît Feroumont est connu comme dessinateur de bande dessinée, il est également passionné par l’animation et a réalisé ou collaboré à divers films d'animation (voir biographie détaillée ci-dessous). Benoît Feroumont nous avait fait l’immense plaisir d’exposer quelques illustrations d’inspiration saint-gilloise à la Galerie Passerelle Louise en septembre 2016 à l’occasion de l’exposition organisée par Créabulles sur le thème "800 ans de Saint-Gilles et la BD".

Wondertown 1 Gisele et beatrice Spirou de benoit feroumont fantasio 1 L artiste

Passionné de bande dessinée, Benoît Feroumont suit des études de dessin à l’école Saint-Luc de Liège d’où il sort avec un diplôme de bande dessinée et d’illustration, puis s’inscrit à l’école d’animation de La Cambre à Bruxelles avec le même succès. Ses premiers travaux sont très vite remarqués et salués: "Chapeaux", "Madame O'Hara" ou "Un ange passe". En 2000, son premier court-métrage "Bzz" obtient le Grand Prix du Festival Anima de Bruxelles et est retenu dans la sélection officielle pour le Cartoon d’Or à Cannes et à Annecy. Il n’oublie pas pour autant le dessin et collabore au Journal Spirou en compagnie d’un scénariste débutant Fabien Vehlmann. Après plusieurs histoires courtes, ils publient ensemble "Wondertown" chez Dupuis en 2005. Dans le même temps, Feroumont participe à la réalisation du long-métrage "Les Triplettes de Belleville" (sorti en 2003), puis réalise un court-métrage d'animation tragicomique intitulé "Dji Vou Veu Volti" (sorti en 2007) avant de collaborer au film animé "Brendan et le secret de Kells" (2009). Travailleur infatigable, en 2009 paraît aussi le premier tome de la série "Le Royaume" également publiée dans le Journal de Spirou. En 2013, il publie, dans la collection Aire Libre, "Gisèle et Béatrice", un conte érotique, mâtiné d'humour et de satire sociale. Côté animation, en 2014, il collabore au long métrage "Le Domaine des Dieux", adapté de la BD éponyme d’Astérix, en tant que "superviseur de l’animation pour l’équipe belge". En tant que dessinateur de bande dessinée, en 2015 il sort "Le merveilleux spectacle de la téléréalité" chez Dupuis, et en 2016 il publie "Fantasio se marie" dans la série "Le Spirou de" et enfin "L'Artiste contemporain - Sociologie de l'art aujourd'hui".

Triplets of belleville Djivou Brendan Asterix le domaine des dieux

Dans un reportage d’Hugues Dayez diffusé au journal de la RTBF du 10 février 2018 sur le travail de Feroumont à une époque où la mode est aux images de synthèse et à la 3D, le dessinateur confirme qu’il reste très attaché au dessin animé classique et nous livre un véritable plaidoyer en faveur du dessin à la main. "Je crois que le dessin en tout cas vieillit moins vite que la 3D. Regardez Toy Story maintenant, même le troisième a pris un sacré coup de vieux. Tout ce qui est fait à la main vieillit beaucoup moins vite. Moi, je ne crois pas que le film d’animation en 2D soit mort. La 2D, c’est ma culture, c’est mon dessin, c’est ce que je maîtrise le mieux."

Mais si Féroumont est un passionné de dessin au point de devenir un pilier du journal Spirou avec sa bande dessinée Le Royaume, il confirme qu’il caresse le rêve depuis 15 ans de réaliser SON grand dessin animé de long métrage. "Le projet pour l’instant renaît, est reparti vers un nouveau parcours. Est-ce que je vais arriver à le faire ? Je suis très modeste, très prudent, peut-être que oui, peut-être que non. Mais maintenant effectivement les Magritte ont donné un sérieux coup de pouce et un coup de projecteur qui nous permet d’espérer beaucoup plus que si on n’avait pas gagné." [source: RTBF]

Benoît Feroumont n’est donc pas homme à s’ennuyer. Gageons qu’il est déjà en train de travailler à bien d’autres projets en BD et en animation, à découvrir d’ici peu.

Le lion et le singe par benoit feroumont

Voir Benoît Feroumont au JT de la RTBF du 10/02/18 en cliquant ici

FPatrick & SDJuan

Date de dernière mise à jour : 12/02/2018

  • 2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire