Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

VINK offre pas moins de 170 planches à la ville de Liège

VinkLe dessinateur d’origine vietnamienne Vink fait don de 170 de ses planches originales couvrant sa belle et longue carrière au musée de la Boverie de Liège.Pays de liege vie d une egliseDerriere la haie de bambousVink, de son vrai nom Vinh Khoa Nguyen, est né le 24 décembre 1950, à Danang, au Vietnam. S’il a pu y suivre sa scolarité ainsi qu’une première année de formation au journalisme (à Saïgon), la guerre va finalement pousser ses parents à l’envoyer en Belgique. Il s’installe à Liège en 1969. Après un parcours universitaire atypique (médecine puis sciences de l’éducation dont il sort diplômé), il s’inscrit à l’Académie des Beaux-Arts de Liège, section illustration.
En fait, la bande dessinée était une passion et il ne faisait que concrétiser un rêve d’enfant. Au terme de trois ans d’études aux Beaux-Arts, il décroche un premier contrat au Journal de Tintin. Il y produit des histoires courtes inspirés des contes et légendes du Vietnam qui vont finalement déboucher sur la carrière que l’on sait. En 1983, ces contes feront l’objet de l’album "Derrière la haie de bambous" (Le Lombard). Auteur complet, Dedicace portrait de vinkVink se lance en 1984 dans un projet de série "Le Moine Fou" pour Charlie Mensuel, une série qui comptera 10 albums publiés chez Dargaud jusqu’en 1999. Il travaillera également pour les magazines (à suivre) et Spirou avant de donner en quelque sorte une suite au Moine fou avec la série d’aventure "Les Voyages de He Pao", cinq tomes parus entre 2000 et 2010 chez Dargaud. En 2003, il entame une série fantastique "Le Passager" qu’il abandonne au tome 2. On lui doit aussi entre autres le roman graphique "Une luciole dans la ville" paru en 1989, le one shot documentaire consacré à l’ONU au Cambodge en 1993 intitulé "Sur la route de Banlung" paru en 2011 chez Dargaud.Sur la route de banlungLe talent graphique de Vink est remarquable. Un trait fin et précis, une superbe gestion des couleurs au service d’un dessin d’exception.
Ses récits nous font découvrir l’Asie, ses paysages magnifiques mais aussi son art de vivre, ses coutumes, sa population et ses célèbres arts martiaux à travers de belles scènes de combat.Planche du moine fou

Désormais retraité, Vink remercie par ce geste la Belgique qui l’a bien accueilli en 1969.
Ses planches devraient être prochainement exposées aux côtés d’autres figures majeures de la BD, notamment Hergé, Jacques Martin, Hausman, Edgar P. Jacobs, Franquin.

Train cosmique avec jean

Aujourd'hui, Vink et son épouse Claudine continuent à faire ce qu'ils aiment le plus : peindre.

FPatrick et SDJuan

Date de dernière mise à jour : 10/02/2021

  • 3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires

  • Bernard DEFRERE
    • 1. Bernard DEFRERE Le 27/01/2021
    Bonjour à tous et toutes,
    J'ai eu l'immense honneur et le plaisir de rencontrer, une seule fois ( mais quelle magnifique rencontre ! ) ce talentueux dessinateur ( le terme est ici bien en-deçà de la réalité ). C'était à Seneffe, à Snef'en Bulles, le 8 octobre 2013.
    Il m'avait offert un e dédicace magnifique pour "Un matin pour tout horizon" ( le dernier voyage de He Pao ).
    Il avait réalisé le dessin, son épouse l'avait colorisé.
    Un couple éminemment sympathique, un auteur d'une infinie douceur.
    Personnellement, j'apprécie le geste qu'il vient de poser et cela ne m'étonne pas vraiment, lorsque l'on connaît le contexte de son arrivée dans notre pays.
    Un tout grand artiste et un tout grand Monsieur.