Créabulles, Expositions, Dédicaces, Rencontres.

Les TUNIQUES BLEUES n°65 par BeKa et MUNUERA

Les Tuniques Bleues n°65 : L envoye specialLe prochain "Les Tuniques Bleues" a été confié à de nouveaux auteurs internationaux : les espagnols José Luis Munuera (scénario et dessin) et Sedyas (coloriste) et les français Béka ou BeKa, de leurs vrais noms Caroline Roque et Bertrand Escaich (scénario).Le Caporal Blutch et le Sergent ChesterfieldTuniques bleues 6Après avoir été bercé durant toute mon enfance par les comics US, "Les Tuniques Bleues" ont été l’une de mes toutes premières séries franco-belges au début des années 80. J’ai découvert le titre avec le tome 6 (La Prison de Robertsonville). J’ai si bien accroché au travail des belges Lambil et Cauvin que j’ai aussitôt cherché les autres tomes en découvrant non sans surprise que c’était Louis Salvérius qui avait illustré les quatre premiers tomes avant son décès en 1972. Un changement d’auteur pour une même série, je connaissais déjà avec les comics. Willy Lambil a assuré haut la main la continuité et la qualité. Avec Raoul Cauvin, il est l’un des meilleurs représentants de chez Dupuis car c’est un exploit d’avoir réussi à garder aussi longtemps une série qui, ne l’oublions pas, met l’histoire à la portée de tous.

Munuera au dessinCouleurs Sedyas

En 2019, Raoul Cauvin a fait part à Dupuis de son désir de quitter la série pour prendre sa retraite (voir notre article ici), la complicité Cauvin/Lambil devant donc s’achever avec le tome 64. Willy Lambil quant à lui poursuivrait l’illustration de la série avec un autre scénariste. Or, aujourd’hui on apprend que l’album portant le numéro 65 sortira au mois d’octobre 2020 – bien avant le n°64 prévu en 2021 – et qui plus est sous la plume et le crayon de nouveaux auteurs.

 Chargez Original de Jose Luis MuneraChargez !

Ce projet est né un peu par hasard, lors d’un dîner en présence des BeKa et de José Luis Munuera après un atelier d’écriture organisé par Dupuis en novembre 2019 à Bruxelles par Sergio Honorez, directeur éditorial à l’époque, qui recherchait un nouveau scénariste pour remplacer Raoul Cauvin. Se souvenant d’avoir lu un article sur un journaliste nommé William howard russel of the times 1855William Howard Russel qui avait justement couvert cette période de la Guerre de Sécession, les BeKa en discutent avec Munuera et, en quelques heures, les grandes lignes du nouvel album sont posées. Comme toujours, l’aventure racontée s’appuie sur des faits réels. Cette fois, l’histoire traite des difficultés pour la presse de ne pas être instrumentalisée, une situation tout à fait d’actualité. Le projet est donc soumis à Sergio Honorez. Ensuite, au vu des magnifiques storyboards dessinés par Munuera, il est convaincu d’en faire l’illustrateur de l’album. "L’envoyé spécial" est né ce jour-là. Au dessin, José Luis Munera conserve le style semi-réaliste de la série ainsi que tous ses codes graphiques, tout en y incluant sa griffe personnelle. Au final, cet intermède pourrait donner une nouvelle impulsion à la série en remotivant un Lambil quelque peu démotivé après l’annonce du départ de Cauvin, son complice de longue date.

Les Sergent Chesterfield Mise en couleurs de Sedyas

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, Les Tuniques Bleues est une série mettant en scène deux personnages principaux devenus rapidement inséparables, le Sergent Chersterfield, bon soldat, bon patriote, fier d'œuvrer pour son pays et constamment à la recherche d’aventures héroiques, et le caporal Blutch, un antimilitariste toujours prêt à déserter et ayant des opinions aux antipodes de celle de son supérieur. Il a même dressé sa jument Arabesque à se laisser tomber par terre lorsque le mot "Chargez" est prononcé ou lorsqu'un coup de feu est tiré. On ne peut qu’adhérer à ce duo/trio original et sympathique, encore plus quand la série évoque les cruautés ou la bêtise de la guerre avec humour. Il fallait oser et c'est tout à fait réussi.

Nouvelle venue et de tailleBlutch à l'orphelina

TB histoires courtes parQuant à José Luis Munuera, né en 1972 à Lorca dans la région de Murcia, pour moi c’est un très grand artiste et, en plus, l’un des tout premiers auteurs espagnols "modernes" avec Les Potamoks paru aux éditions Delcourt en 1996 sur un scénario de Joann Sfar, à avoir ouvert la porte du marché franco-belge à bien d’autres auteurs hispaniques comme Juanjo Guarnido (qui l’a si justement souligné dans l’interview qu’il a donnée le 3 juin 2020 à l’occasion de l’ouverture de son exposition au CBBD [voir notre article ici]), Jaime Calderón, Homs et bien d’autres… Dessinateur de talent prolifique, José Luis Munuera affiche une longue série de titres, parmi lesquels Les Campbell (série en cinq tomes qu’il a scénarisée et illustrée), Spirou & Fantasio (pour les tomes 47 à 50 avec Jean-David Morvan), Nävis, Sortilèges, Zorglub, etc. Vingt ans après Les Potamoks, en 2016, Munuera a déjà dessiné les célèbres personnages bleus dans un Hors-Série des Tuniques Bleues intitulé "Des Histoires Courtes par …." ayant réuni plus d’une vingtaine d’auteurs. Fallait-il voir un signe dans le fait que BeKa (Champignac) et Munuera ( Zorglub) avaient déjà à leur actif des spin-offs de la série Spirou (Dupuis) ? Tuniques Bleues n°65Quoi qu’il en soit, j’attends avec beaucoup d’excitation ce nouvel album des Tuniques Bleues, qui j’en suis sûr, donnera un coup de fouet à une série incontournable du catalogue Dupuis et de la BD en général.

SDJuan

Date de dernière mise à jour : 02/07/2020

  • 2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.